François Eugène Alfred Evanturel

François Eugène Alfred Evanturel[1, 2, 3]

Male 1846 - 1908  (62 years)

Personal Information    |    Notes    |    Sources    |    All

  • Name François Eugène Alfred Evanturel  [4
    Born 31 Aug 1846  Québec, Canada Find all individuals with events at this location  [2
    Gender Male 
    Fact Membre  [2, 3
    • 3240
      Institut canadien-français Ottawa
      Décès de l'Hon. Alfred Evanturel
      Le soleil
      Type: Nécrologie
      Format: pdf
      Location: Serveur
      Année: 1908-11-15
      Langue: Français
      Carrefour: Non

      Nécrologie: Le soleil 1908-11-16. On lui offrit une position d'employé public à Ottawa, où il résida pendant quelques années. Il prit une grande part dans cette ville, à l'organisation de l'institut canadien et de la Société de la St-Jean-Baptise.

      Source:
      https://icfo.info/biblio/web/viewer.html?file=/biblio/icfo3240.pdf#search=institut
    Died 15 Nov 1908  Alfred, Ontario, Canada Find all individuals with events at this location  [2
    Fact 16 Nov 1908  Québec, Canada Find all individuals with events at this location  [2
    Le Soleil - page 
    Person ID I94013  Lowertown
    Last Modified 20 Jul 2021 

    Family Louisa Lee  [2
    Married 1873  [2
    Children 
     1. Stella M. Evanturel
    Last Modified 18 Oct 2021 
    Family ID F12975  Group Sheet  |  Family Chart

  • Notes 
    • 1er juin

      1912

      Fondation de l'hebdomadaire La Justice Cest Jules Tremblay, secrétaire de l'acfeo, qui lance le journal La Justice, principalement pour lutter contre le Règlement XVII. Il précise que le nouvel hebdomadaire n'est pas sous le patronage de telle ou telle société. «Cela nest pas conforme à notre programme, et nous nene le ferons pas parce que nous voulons conserver notre entière indépendance.» La Justice engage une bataille contre «toute la horde de persécuteurs». Quelques titres déditoriaux ou d'articles donnent, à eux seuls, le ton du journal: «Continuez de résister», «Restons fermes», «L'Inquisition», «L'aveuglement de Whitney», «La jeunesse proteste». Parfois le journal adopte un ton ironique pour parler du ministre de l'Éducation et du Règlement XVII; le 9 août 1912, il écrit: «Le ministre de la crétinisation publique en Ontario vient de lancer sa circulaire au sujet de la double inspection.» Agissant en véritable sentinelle, La Justice revient sans cesse à la charge, appuyant les députés Zotique Mageau et Alfred Évanturel qui protestent contre le Règlement XVII et dénonçant les députés Octave Réaume et Henri Morel qui gardent le silence «quand il eut été opportun de saffirmer».

  • Sources 
    1. [S4] ON, Ottawa, Cathedrale, Mar. A-L, L-Z, 1827-1980, AMICUS No. 22369055., page 479.

    2. [S3330] Le Soleil, 16 Nov 1908 - page .

    3. [S3314] Jean-Yves Pelletier-Institut canadien-français 1852-2002, page 149.

    4. [S3472] Paul-François Sylvestre, Jean-Yves Pelletier, 2005, L’Ontario français au jour le jour : 1384 éphémérides de 1610 à nos jours , Toronto,Éditions du Gref, (Reliability: 3).